(1968)

Mon Coeur

025

Tu es parti avec mon coeur.

Comme je regrette cves momlents 

Où tu posais tout doucement 

Ta douce main sur mon épaule.

Il ne me reste à présent

Que la douce sensation

Que tu laisses après ton passage.

Longtemps tu as cru qu'avec moi

Cela ne pourrait pas durer 

Et tu as emporté mon coeur.

Ces heures sont passées, François

Et tu ne peux conserver 

Ce coeur qui ne t'appartient pas 

Indéfiniment avec toi.

Je comprends que tu aies du chagrin.

Quand tu seras parti, François 

Il ne me restera 

Pour me parler de toi 

Que ce coeur lourd et douloureux .

                                   E.B.

1180714125_1024x768_love-wallpaper