(1968)

Mélancolie

006c

Jamais tu n'aurais dû 

Me griser de ta flamme

Mais l'Amour a voulu

Que tu prennes mon âme.

 

Le charme de tes yeux

Ton sourire enchanteur

Seuls ces faits malheureux

Suffirent à mon bonheur.

 

Une parole de toi 

Et je ne dormais plus ,

Déjà tu étais là 

Dans mon coeur éperdu.

 

Le nuit je m'éveillais 

Et j'ouvrais la fenêtre

Sous le ciel étoilé

Pour te voir apparaitre .

 

Mais ce n'était qu'un rêve

Un moment de plaisir

Ton image était brève

Court était ton sourire.

                                 E.B.

images